13 juillet 2014

J'arracherai mon masque,
Et ma stupide armure,
Mes scarifications,
De guerrier de l'absurde.

Et je viendrais poser, ma tête d'enfant sage...

 

J'ai plus que commencé, il ne reste pas grand chose sur le squelette que j'étais déjà ; mais ça faisait longtemps qu'on avait pas croisé du Thiéfaine par ici ; au milieu de toute cette techno, c'est agréable. Et je voudrais poser, ma tête d'enfant sage.

Apparu à 05:37 - Commentaires [1]

Vos mots à vous.